Skip to content

L’agence Creads et la création participative

10 juin 2011

Le web 2.0 rend possible la création  crowdsourcée, dans les milieux de l’art comme de la pub. C’est ainsi qu’on voit apparaître des structures comme Creads, agence de création participative. Julien Mechin, le co-fondateur de Creads, répond à quelques questions pour les lecteurs de artsetpub.com.

Selon vous, quel est l’apport du crowdsourcing à la création publicitaire ?

Julien MECHIN : Contrairement à une agence traditionnelle, Creads met à profit le talent de milliers de designers-graphistes au service de ses clients, par le biais de concours de création en ligne. Ces créatifs sont pour la plupart des freelances mais on compte aussi parmi notre communauté des amateurs, passionnés de graphisme. Pour un brief de création de nom par exemple, nous garantissons une centaine de propositions à notre client en quelques jours !

Est-ce que ce système incite les internautes à promouvoir sur le web les projets de vos clients ?

J.M. : Non pas forcément. Cependant, des clients peuvent nous demander de relayer l’information comme c’est le cas en ce moment, pour un le naming d’un centre commercial. Un directeur d’établissements E.Leclerc recherche le nom de sa future zone commerciale dans la région de l’Auvergne, et a fait appel à la communauté Creads pour cette création. Nous avons fait des RP pour solliciter les acteurs de cette région pour qu’ils participent à ce brainstorming géant. Résultats : presque 800 propositions de noms ont été déposées, c’est un vrai succès!

Il nous arrive aussi de proposer notre plateforme en marque blanche. Il s’agit de mettre notre technologie à disposition de nos clients sur un site dédié, où la marque Creads n’apparait plus. Il s’agit alors d’une véritable opération de communication virale.

Est-ce que vous avez une opinion personnelle sur la question des liens entre arts et publicité ?

J.M. : C’est une question très profonde. Je pense tout d’abord que la publicité dans son sens large utilise depuis ses origines les codes de l’art. Aujourd’hui, il y a quasiment confusion entre les deux mondes. Les publicitaires sont bien les artistes des temps modernes, et d’ailleurs, on trouve dans chaque agence des Directeurs de CREATION, des directeurs ARTISTIQUES, ou encore des responsables d’achats d’art. L’étymologie ne trompe pas !
J’imagine que le débat porte sur la « pureté » d’une création spontanée et désintéressée d’un artiste, à l’inverse du publicitaire. Il n’empêche que certaines pubs sont de véritables chefs-d’œuvre, et finalement chacun reste libre d’apprécier ou non s’il s’agit de pub ou d’art.

Julien Mechin, Merci !

A près cet échange, je vous propose un petit focus sur un projet mené par l’agence Creads : Le logo de MandArt’In Home

Le e-commerce MandArt’In Home a voulu un logo qui renvoie « au cocon du home sweet home ». Le nom « MandArt’In Home » est un jeu de mots qui nous dit « maison mandarine ». Ce fruit n’est pas choisi à la légère, mais pour l’analogie entre le fait de l’éplucher, et la patience que requiert la quête d’un objet d’art ou de déco. Par ailleurs, « MandArt’In Home », c’est aussi « l’Art In Home » pour « l’Art dans la maison ». Enfin, le client souhaite un logo qui sache « mêler habilement peinture, art et décoration ».

C’est un projet qui me semble nativement voué à la création de liens subtils entre l’art, la vie et la déco (façon Ben Vautier ?). Je vous invite à le découvrir plus en détails : http://goo.gl/RO9L0

Conclusion : La création publicitaire participative et les arts sont intrinsèquement liés !

La création publicitaire selon Creads permet à chacun d’être publicitaire d’un jour, mais offre aussi à une marque plusieurs centaines de regards sur son image. C’est l’un des atouts majeurs du crowdsourcing : il permet de diversifier les points de vue.

En s’intéressant au projet MandArt’In Home, on voit bien que la pub soulève des problématiques similaires à celles des arts. En l’occurrence : traduire des valeurs, créer du lien grâce à des jeux de mots, explorer une identité graphique… La création participative, c’est une manière moderne et ouverte d’explorer ces problématiques en publicité.

Enfin je ne résiste pas à l’envie de citer à nouveau Julien Mechin, qui nous dit plus haut que les publicitaires sont des « artistes des temps modernes ». Tout à fait d’accord!


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s